L'éternel retour...

Au-delà du corps...

Désarroi

acrylique sur toile

Ma peinture est basée sur la représentation de l’éternel retour à travers les expressions de personnages dans des situations banales ou surréalistes. Aucune «correction » n’est apportée durant l’exécution de la toile. Mes peintures sont comme la vie, un brouillon qui n’est pas pensé, une esquisse en quête de perfection qui ne sera jamais atteinte. Si la perfection est faite de détails comme le disait Michel-Ange, ma peinture est faite de gestes frénétiques, irréfléchis, « erronés » volontairement et/ou involontairement comme le hasard de la vie de l’existence, hasard de la génétique. Je peints dans l’insouciance associée à l’inconscient. On ne vit qu’une fois, chaque geste est unique et a un poids. On se veut responsable. L’insouciance permet d’évacuer cette contrainte. Et c’est ce que je cherche à faire ressentir à travers ma peinture. On ne peut corriger ses erreurs à cause du geste unique qui l’a causé mais on peut badigeonner par-dessus et masquer le geste premier. Qui saura prédire le résultat…